DIFFERENCE ENTRE CUIR NATUREL ET CUIR ARTIFICIEL ET COMMENT CHOIR UN CUIR

person Posté par: Emilie ALLARD list Dans: Category 1 Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 697

DIFFÉRENCE ENTRE CUIR VÉRITABLE ET CUIR SYNTHÉTIQUE OU ARTIFICIEL

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

Cet article n'a pas pour but de convaincre les personnes qui pour des raisons liées à la cause animale ne veulent pas adopter le cuir naturel, nous respectons leurs choix même si ce n'est pas le nôtre. Ce blog n'a juste pour ambition que de mettre en exergue des vérités quant aux inconvénients et aux atouts des cuirs naturels ou synthétiques.
TERMINOLOGIE DU MOT CUIR
Différentes boutiques ou médias ont tendance à utiliser le terme cuir à mauvais escient. En effet, Le décret 2010-29 du 8 janvier 2010 portant application de l’article L.214-1 du code de la consommation à certains produits en cuir et à certains produits similaires précise bien que « L’utilisation du mot « cuir » est interdite dans la désignation de toute autre matière que celle obtenue de la peau animale au moyen d’un tannage ou d’une imprégnation conservant la forme naturelle des fibres de la peau. ». Le cuir est un cadeau de la nature. C'est un produit naturel durable, flexible, robuste, isolant et décoratif. Aujourd’hui, la grande majorité des cuirs sont fabriqués à partir de peaux d'animaux tués pour leur viande. Le cuir est une peau animale transformée et conservée au moyen du tannage. La méthode principale de tannage est le tannage au chrome. Aujourd'hui, les vêtements et les sont presque exclusivement tannés au chrome. C'est un chrome inoffensif (Chrome III) qui se trouve également dans beaucoup de denrées alimentaires. Les cuirs du commerce sont bien contrôlés et, sauf de rares exceptions pour les vêtements qui proviennent d'autres pays non soumis aux règles européennes, ils sont exempts de toxines.
AVANTAGES DU CUIR
Le cuir est un produit naturel, durable et chaud. Cette matière a également un avantage technique par rapport aux matériaux alternatifs. Un gramme de cuir a jusqu'à 300 m² de surface interne, ses fibres fines étant entrelacées fortement. Par conséquent, le cuir a une grande résistance aux déchirures, aux étirements et aux flexions, il résiste au vieillissement et à la température et peut absorber jusqu'à 30% d'eau sans devenir "mouillé". Le cuir peut également absorber l'humidité par l'intérieur et la diriger vers l'extérieur. Le cuir isole contre le froid et la chaleur. Aucun substitut, aucun cuir synthétique (similicuir) ne possède ses qualités. En ce qui concerne les vêtements, le cuir offre clairement des avantages pour son confort et sa longévité. En plus, le cuir est difficilement inflammable.
CUIR ET ENVIRONNEMENT
Les entreprises de la tannerie mégisserie sont soumises à la législation française et européenne. Ces sociétés sont contrôlées de façon régulière. Par ailleurs, l’industrie de la tannerie mégisserie a mis en place des dispositifs permettant à la fois de trier, éliminer et valoriser les déchets que ces entreprises produisent. Toutes les mégisseries sont aujourd’hui équipées ou raccordées à des stations d’épuration performantes. Durant les dernières décennies, la technologie a permis à l’industrie du cuir de réduire sa consommation d’eau de plus de 50%. La réduction de la consommation du chrome trois et l’amélioration de l’efficacité des traitements des effluents garantissent la qualité des eaux de surface. Grâce à une amélioration des process industriels, l’industrie du cuir a pu réduire les émissions de solvants organiques dans l’air.
LE CUIR, UN MATÉRIAU DURABLE ET ÉCOLOGIQUE
Le cuir est-il un matériau durable et écologique ? La production et l'utilisation du cuir, sous bien des aspects, ont mauvaise presse auprès des écologistes et végan. Il convient de mettre en balance de nombreux avantages dans la production et l'utilisation du cuir naturel en opposition avec le cuir artificiel. À bien y regarder, il est même aisé de qualifier cette production de durable et écologique.
LES ANIMAUX SONT-ILS ÉLEVÉS POUR LA PRODUCTION DE CUIR ? 
La production de cuir est le résultat de la production agroalimentaire. Les principales sources de peaux d’animaux sont le bovin 69%, mouton 13%, chèvre 11% et porc 6%. Les vaches, moutons, agneaux, chèvres et porcs ne sont absolument pas élevées pour leurs peaux. Le cuir est un sous-produit de notre chaîne alimentaire. Ainsi, tant que nous consommons de la viande, la fabrication du cuir restera un moyen de recycler des restes alimentaires, qui serait autrement gaspillés ou brûlés et qui créeraient une pollution. Cela représente énormément de déchets potentiels transformés en un matériau polyvalent et utilisable. Seuls les animaux « dits » exotiques sont élevés pour leurs peaux, comme le lézard ou le crocodile. La production de cuirs exotiques représente environ 0.2% de la production mondiale de cuir. Selon un rapport américain de mai 2021 s’appuyant sur 25 ans de données gouvernementales, démontre que l’utilisation du cuir ne signifie pas que plus de bovins sont élevés. Et de plus, si la production du cuir s’arrêtait, l’impact environnemental serait très important : la combustion ou l’élimination dans des décharges de millions de peaux. Cela entraîne des idées fausses, par exemple que ne pas produire de cuir serait bon pour l'environnement. Concernant le climat, il convient aussi d’évoquer la consommation d’eau. La gestion de l'eau dans les tanneries modernes s'aligne sur l'objectif de développement durable de l'ONU sur l'eau.
LE CUIR EST-IL UN MATÉRIAU DURABLE ? 
Le cuir est fabriqué grâce à la transformation de la peau putrescible d’un animal en une matière imputrescible. En clair, le cuir ne va pas se décomposer dans votre dressing. L’une des plus grandes qualités du cuir est sa longévité, les articles en cuir bien confectionnés peuvent être transmis de génération en génération. Le cuir a une longévité de vie extrêmement importante il s’embellit avec le temps, acquérant une profondeur de patine et un motif d’usure unique et propre à chaque utilisateur. Alors que nous cherchons consciencieusement des moyens de réduire notre consommation, le cuir correspond tout à fait à cette philosophie achetez mieux et achetez moins.
LE CUIR MATÉRIAU RECYCLÉ ET RECYCLABLE Oui, tout d’abord le cuir est un matériau recyclé, car comme expliqué ci-dessus le cuir est un matériau transformé en produit de qualité, alors qu’il pourrait s’agir d’un déchet à éliminer. Et ensuite, recyclable, car depuis des années et grâce aux nouvelles technologies, de nombreux matériaux et accessoires sont fabriqués avec des restes de cuir. Les garnitures en cuir issues du processus de fabrication peuvent être réutilisées comme rembourrage (dans des sacs de frappe de boxe par exemple), ou combinées avec d’autres matériaux pour fabriquer des produits composites tels que le carton en cuir, qui est utilisé pour les semelles intérieures et les inserts de talon dans les chaussures.
LE CUIR MATÉRIAU BIODÉGRADABLE
Oui Le cuir est un matériau naturel, contrairement aux matières plastiques synthétiques dérivés du pétrole. En fin de vie, et selon le type, le cuir va se bio dégrader naturellement. Il se décompose dans un environnement naturel en 25 à 45 ans. Les plastiques mettent des centaines d’années à se bio dégrader et à produire des microplastiques qui nuisent à l’environnement.
LE CUIR MATÉRIAU ÉCOLOGIQUE
Avec toutes les explications ci-dessus, nous pouvons affirmer que le cuir est un matériau écologique, naturel, renouvelable, biodégradable, et grâce aux nouvelles technologies, respectueux de l’environnement et minimisant son impact sur l’environnement. En raison des importants contrôles environnementaux en vigueur, tels que la réutilisation des eaux usées, l’impact de la fabrication du cuir est très faible. Beaucoup moins de déchets sont générés du fait de la durabilité et de la résistance élevées du cuir, comparés à d’autres matériaux synthétiques équivalents.
QUESQUE LE CUIR SYNTHÉTIQUE, SKAÏ OU ARTIFICIEL ?
Le similicuir n’est pas issu d'animaux, c’est une matière composée de plastique à base de produits chimiques et pétroliers. Cette matière est aussi appelée “Skaï” ou “cuir synthétique”. Son apparence et son toucher semble similaire au cuir véritable, mais en vérité, le similicuir est moins résistant que la matière issue des animaux. Par ailleurs, le similicuir n’est pas écologique, car il ne dure pas dans le temps. C’est pour cela que le prix du cuir synthétique est moins cher que le cuir véritable. Les produits en cuir alternatifs sont de plus en plus populaires, car les consommateurs sont de plus en plus attentifs au bien-être des animaux. Cependant, une grande partie du cuir synthétique est fabriqué à partir de deux polymères plastiques différents : le polyuréthane (PU) et le chlorure de polyvinyle (PVC). L'utilisation de ces matériaux n'est ni durable ni biodégradable, ce qui signifie que les cuirs en plastique ne sont aucunement écologiques. De nombreuses marques utilisent le cuir synthétique sous couvert de vertu écologique tout simplement, car il est plus facile à produire et surtout moins cher à obtenir. La plupart des produits sont toujours de mauvaise qualité et non durables, car leur courte durée de vie entraîne l'utilisation de matériaux en cuir plastique bon marché qui finiront dans des décharges pendant des siècles. Que veut dire cuir synthétique ? Aussi appelée faux cuir, similicuir ou skaï, cette matière se distingue du cuir véritable qu’elle vise à imiter, par sa composition faite en plastique. Elle est constituée de fibres non tissées, bien souvent en polyamide, contenues dans une résine, comme du polyuréthane. Il s'agit donc d’un morceau de textile enveloppé dans du plastique. Il n’y a là aucune trace animale. Attention à ne pas confondre le cuir artificiel avec le cuir polyuréthane ou cuir PU, qui est une matière organique. Celle-ci est faite avec des peaux endommagées associées à des polymères de synthèse. Les avantages du similicuir son prix bien moins élevé que celui du cuir organique et son rendu esthétique en font une matière attractive. D’autre part, le skaï offre une bonne résistance aux agressions extérieures. Il est dans certains cas imperméables à l’humidité (si un traitement spécifique a été réalisé préalablement), et respirant lorsqu’il a une structure microporeuse. De plus, son entretien n’a rien de bien compliqué. Le cuir synthétique offre de nombreuses options de couleurs, de structures, de motifs et de formes. Néanmoins le cuir synthétique est moins durable que le cuir, le similicuir est aussi plus sensible à l’usure. Il ne conserve pas la chaleur. C'est à vous de voir si cet aspect est davantage un avantage ou un inconvénient, en fonction de l’usage que vous en faites.
COMMENT DIFFÉRENCIER LE CUIR VÉRITABLE DU CUIR SYNTHÉTIQUE ?
Ces deux matériaux ne nécessitent pas le même entretien. La matière organique demande un réel savoir-faire dans sa réalisation. C’est pour cela qu’un vêtement en cuir sera plus cher qu'un vêtement en cuir synthétique. Le travail réalisé pour la réalisation d'un vêtement en cuir véritable est d’une plus grande complexité. La différenciation par le toucher. Le cuir animal est doux et chaud. En effet, il se réchauffe presque sur-le-champ lorsqu’on le tient dans les mains. La chaleur corporelle est conservée après avoir retiré le vêtement. La matière organique est toujours sèche.
Un autre critère qui vous permettra de distinguer du vrai cuir facilement est le poids de celui-ci. En fonction de l’animal choisi, les peaux ne sont pas toutes aussi lourdes les unes que les autres. Cependant, ces matières pèseront toujours plus que le cuir artificiel.
Les articles en cuir ont une odeur légère et discrète, si l'on parle d'un article de bonne qualité. Cependant, les producteurs peuvent utiliser des arômes spécifiques, qui imitent l'odeur du cuir. Mais cela ne trompera l'acheteur que si le similicuir est de bonne qualité, car les fortes odeurs chimiques bon marché ne peuvent rien cacher.
Le cuir synthétique ne garde pas la chaleur. En cas de doute, n’hésitez pas à faire un test en enfonçant une aiguille dans la matière. Si celle-ci pénètre facilement, il s’agit probablement de cuir artificiel.
Vous pouvez aussi verser une petite quantité d’eau et voir si celle-ci est absorbée ou non. Si le liquide s’intègre dans le matériau, il y a de grandes chances que celui-ci soit authentique. La distinction par l’odeur Le cuir organique se caractérise par une forte odeur. Votre odorat ne vous trompera pas. Quant au cuir synthétique, il sent le plastique. Il vous faut quand même faire attention, car certains fabricants peu scrupuleux vont jusqu’à utiliser des parfums de synthèse pour tromper les potentiels acheteurs. Utilisez la vue pour ne pas confondre le cuir synthétique et le cuir véritable contrairement au cuir synthétique a des imperfections. Il n’y a pas un seul et unique aspect puisque chaque peau est différente.
CONCLUSION
Les avantages du cuir sont indéniables. Le cuir est un matériau qui a été utilisé par les humains pour fabriquer des vêtements, des sacs et des accessoires en maroquinerie depuis la nuit des temps. Il est et a été un excellent matériau qui protège le corps humain ou les biens ; il est confortable et durable.
On aime le cuir pour sa robustesse et sa durabilité. On aime également le cuir pour son intemporalité. Les articles de cuir sont souvent toujours à la mode. Le cuir est un produit naturel et résistant. Le cuir est un matériau élégant. Le cuir respecte l'environnement et est écologique...
Le cuir pourra séduire les plus exigeants, en effet il existe une diversité et une quantité de cuirs, souples, épais, velours, stretch, agneaux, bovins.... Dans des couleurs et des textures innovantes et originales.
A vous de faire votre choix en dernier lieu nous aimerions aborder un dernier point, le cuir naturel coûte-t-il beaucoup plus cher que le cuir synthétique ?
A première vue on pourrait répondre oui, mais en y regardant de plus près différents éléments peuvent nous faire réfléchir. En effet l'achat d'un cuir est un investissement dans le temps. Les vêtements ou sacs en cuir ou peaux durent beaucoup plus longtemps. Le rapport coût et usure est extrêmement faible. Par exemple, si vous achetez un blouson de cuir pour 250 euros, mais que vous l'utiliserez pendant les fix prochaines années, il ne vous reviendra qu'à 25 euros par an.
 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • registre

Nouveau compte S'inscrire